Bienvenue sur Libre de lire, le blogue animé par les libraires de la Librairie La Liberté. Vous y trouverez conseils, suggestions de lecture, chroniques de livres et actualité littéraire. Bonne lecture!

Un livre brillant de Régis Jauffret sur la vieillesse et la mort

Bravo, de Régis Jauffret : un plaisir de lecture

Titre : Bravo | Éditions : Seuil.
ISBN : 9782021212853.

La vieillesse, la mort et la plume de Régis Jauffret.

Bravo les vieux.

Bravo, le nouveau roman de Régis JauffretLes individus qualifiés de vieux, de l’âge d’or, du bel âge, du troisième âge, ne sont pas si différents de tous ceux qui font le monde. On leur accorde une grande expérience, on leur octroie une sagesse certaine, on croît que le temps leur donne une meilleure connaissance des autres et d’eux-mêmes, favorisant le jugement et le regard qu’ils portent sur eux et sur ceux qui les entourent. C’est là une des images qu’on se fait d’eux. La conscience de ce qui les attend en tant qu’être vivant confronté au temps et à l’éternité marque leurs esprits.

Dans son dernier livre, Bravo, Régis Jauffret explore ce dernier passage de la vie. Les personnages de son livre ont de l’âge, ils prennent la parole. Certains sont habités par l’amertume, la folie et l’infamie, exacerbés par cette réalité de la vieillesse.

Si l’humour noir tachait comme de l’encre, le livre de Régis Jauffret serait illisible. Mais voilà : sa plume organise et magnifie le propos, les mots se chevauchent pour nous donner une œuvre où la satire, le rire jaune et la cruelle méchanceté emportent le lecteur. Seize fictions se bousculent dans ce livre qui se veut un roman, un véritable plaisir de lecture, bravo.

BRAVO.

Une chronique proposée et rédigée par Christian Laliberté.

Afin de compléter ces quelques lignes au sujet de Bravo de Régis Jauffret, voici un extrait de la quatrième de couverture :

Comment imaginer qu’on puisse marcher gaillardement vers la mort, « cet inévitable pays où l’on finit tous par aller se faire foutre », pour reprendre les mots de Régis Jauffret ? Ce roman mosaïque est constitué de seize fictions. La vieillesse est le véritable héros du livre qu’incarnent des fous, des ages, des braves gens et des infâmes. Ces naufragés du grand âge, hantés par leur fin prochaine, s’avancent comme autant de doubles de nous-mêmes. Une prose rigoureuse, drôle, impitoyable, d’une gaieté macabre, aux phrases affûtées comme le fil d’un rasoir.

A noter que si l’envie vous en dit, vous pouvez lire un extrait de ce livre sur le site des Éditions du Seuil.

Categories:

Les chroniques de Christian Laliberté, Nouvelles

Un commentaire

  • Bravo, de Régis Jauffret : la vieillesse…

    22 mai 201512 h 27 min Reply to Bravo,

    […] Avec "Bravo", Régis Jauffret livre un recueil de seize nouvelles qui composent au final un roman dont le héros est la vieillesse et les "vieux", la plume.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *