Bienvenue sur Libre de lire, le blogue animé par les libraires de la Librairie La Liberté. Vous y trouverez conseils, suggestions de lecture, chroniques de livres et actualité littéraire. Bonne lecture!

Streamliner, de ‘Fane

9782369815556
Streamliner Tome 1 : Bye-Bye Lisa Dora | Rue de Sèvres

Un diptyque mené sur les chapeaux de roue!

Stéphane Deteindre, bédéiste français qui signe ses albums sous le pseudonyme de ‘Fane, s’est taillé une solide réputation en reprenant, dans les années 1990, la série « Joe Bar Team ». Il s’agissait d’une bande dessinée dans la plus pure tradition franco-belge et axée sur l’univers des motards. Ceux qui ont connu cette série dans laquelle ‘Fane imite à la quasi-perfection le style graphique de Franquin seront sans doute surpris par sa toute dernière œuvre : Streamliner.

Evel O’Neil et sa fille Crystal opèrent une station d’essence, baptisée Lisa Dora, en plein milieu du désert, le long de la route 666. Le cours des jours paisibles est brutalement arrêté par l’arrivée de la bande des Red Noses. Ces caïds, menés par le charismatique Billy Joe, viennent s’adonner à leur tradition annuelle : une course de streamlines, ces voitures entièrement remontées, qui déterminera le nouveau chef de la bande… et le futur propriétaire de la station Lisa Dora! Et comme si ce n’était pas assez, les Panties, un groupe de motards entièrement féminin, décident d’être de la partie. L’événement attire l’attention des médias qui ne mettent pas longtemps à se pointer dans ce coin perdu, de même que le Kid, un tueur qui juge que participer à cette course serait une bonne façon d’échapper à ceux qui le poursuivent. Les O’Neil ont fort à faire pour conserver leur poussiéreux bout de désert!

‘Fane est un scénariste accompli. Il utilise les archétypes (qu’il mettra un malin plaisir, au cours du récit, à mettre sens dessus dessous) pour mettre en scène des personnages dont quelques mots lancés ici et là suffiront à établir l’historique et la personnalité. Sa galerie de personnages, dans laquelle les femmes ont une place de choix, ferait l’envie d’un Quentin Tarantino (de toute évidence, les films du célèbre cinéaste sont ici une source d’inspiration). Son style graphique est aussi sublime que parfait pour ce type de récit : on sent le style nerveux dans chacune des pages, à mi-chemin entre le dessin à main levée et l’œuvre à laquelle on porte une grande attention aux détails. Les voitures rutilent et fleurent bon l’essence et l’huile!

Le premier tome, « Bye-Bye Lisa Dora », est une sorte de mise en place des éléments de l’histoire : on y découvre l’historique des personnages principaux et les rivalités qui se dessinent entre eux. La course, celle qui va déterminer le destin de chacun d’entre eux, couvre la quasi-entièreté du tome 2. Et c’est, en quelque sorte, un coup de génie de la part de l’auteur de réussir à ne jamais rendre ennuyante cette course et à nous faire bien ressentir la tension qu’elle fait naître. On croirait visionner un film d’action tant elle est bien menée! Et, croyez-moi, rien ne s’achève exactement comme on peut le prévoir.

‘Fane bénéficie, pour la réalisation de cette œuvre, du grand savoir-faire des éditions Rue de Sèvres. Cet éditeur nous a habitués à des ouvrages d’une belle facture et Streamliner ne fait pas exception. Tout a été mis en œuvre pour que cette superbe bande dessinée, dans laquelle coulent la nostalgie des années 1950 et 1960 et la soif de la liberté, fasse le délice des amateurs de bandes dessinées… et de courses automobiles!

Jérôme Vermette

Categories:

Actualités, Bandes dessinées, Les chroniques de Jérome, Suggestions de lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *