Bienvenue sur Libre de lire, le blogue animé par les libraires de la Librairie La Liberté. Vous y trouverez conseils, suggestions de lecture, chroniques de livres et actualité littéraire. Bonne lecture!

poésie

  • cover

    Félix Leclerc : L’alouette en liberté de Christian Quesnel

    La première illustration du livre de Christian Quesnel, L’alouette en liberté,est celle du corbeau, cet oiseau annonçant les malheurs. En fait, l’auteur décrit à travers cette image la première défaite référendaire de mai 1980 : ce soir pour certains fatidique où les Québécois ont choisi leur sort, les reliant à une constitution dans laquelle leurs droits sont bafoués. Une soirée qui a marqué la vie de notre poète national.

  • Poésie nature

    Le Mois de la Poésie bat son plein et l’occasion est trop belle pour ne pas vous parler de deux recueils particulièrement fameux. Le premier, Expo habitat de Marie-Hélène Voyer, se retrouve d’ailleurs parmi les finalistes du Prix des Libraires 2019 dans la catégorie poésie. Publié par la maison des grands espaces (La Peuplade), il fait du territoire le socle de nos existences. Pour sa part, L’Oie de Cravan offre, avec Chansons transparentes de Jonas Fortier, un petit ovni littéraire qui, il y a fort à parier, vieillira en beauté.

  • Les huit montagnes de Paolo Cognetti

    L’ouvrage de Cognetti est un pur délice par son histoire simple, mais empreinte d’une grande humanité. Voici un résumé de l’histoire. Pietro, enfant de 11 ans, vivant à Milan, passe ses étés dans la Vallée d’Aoste lorsque ses parents décident de faire l’acquisition d’une bicoque. Giovanni Guasti, le père de Pietro, est un homme taciturne et peu doué dans son rôle paternel. Toutefois, en montagne, le personnage de Giovanni prend une autre dimension. Passionné par les randonnées dans les hauts sommets, le père initie son fils à cette activité pour partager la découverte de paysages et faire corps avec la nature. Il pousse son fils dans ses limites physiques.

  • Poésie québécoise : deux nouvelles voix prometteuses

    Avec ses « Circonvolutions à Québec », Marianne Bérubé Lefebvre nous entraîne dans une promenade insolite et jubilatoire dans plusieurs quartiers de la Vieille Capitale. Au gré de ses déambulations, nous accompagnons la promeneuse dans son appropriation du territoire urbain, « une conquête à la fois », chaque pas et chaque sensation étant vécus avec un maximum d’intensité. Au beau milieu de la nuit ou au petit matin, dans la chaleur d’un café ou marchant « contre un grand vent-sabre », c’est toujours le même regard émerveillé qu’elle pose sur les choses, comme s’il s’agissait chaque fois d’une belle et grande découverte.

  • licorne

    Baron Marc-André Lévesque : poète ludique

    Chasse aux licornes, c’est le genre de titre qui accroche l’œil et qui pique la curiosité, surtout quand l’auteur se nomme Baron Marc-André Lévesque et que la couverture du livre est d’un jaune on ne peut plus voyant. On peut avoir des doutes sur la qualité des poèmes qui composent ce recueil, mais si on ose y plonger, on ne le regrette absolument pas.